SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT
Sfmag No123
118

30
M
a
i
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINÉ   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   sfm   CINÉ-VIDÉOS
Encyclopédie de l'Imaginaire, 18 000 articles
Pour voir le programme du No en cours cliquez sur l'image
Sommaire - BD -  My Hero Academia Smash 3


"My Hero Academia Smash 3 " de Kohei Horikoshi & Hirofumi Neda


Pour Izuku, habitué à fréquenter des élèves sérieux et organisés, ces insouciants qui vivent au jour, le jour, semblent venir d’une autre planète...

Tout a commencé par un séjour à la plage (on pourrait appeler cet épisode les malheurs d’Endeavor). En effet, le n°2 des super-héros voulait se retrouver seul avec son fils. Problème : ce dernier a invité tous ses camarades de classe de la seconde A.

Ce spin-off de My Hero Academia présente l’aspect d’un « 4-koma » (des histoires courtes humoristiques à quatre cases).

L’humour et la catastrophe sont souvent associés que ce soit lors d’une chasse aux insectes, d’un séjour à la piscine, de devoirs de vacances, d’un exercice de sauvetage d’une partie de mah-jong, du redoutable camp d’été (cf. le manga original) ou des déguisements lors d’Halloween.

La personnalité des jeunes élèves super-héros est parfaitement exploitée. Ainsi, Izuku a écrit « un mode d’emploi » pour Katchan.
De même Momo la fille de riche a été invitée à cohabiter avec Ochaco la désargentée.
Quant à Minoru l’obsédé des filles, il ne peut que constater que celles-ci ne s’intéressent pas à lui. Comment plaire aux filles ? Il demande donc des conseils à ses collègues. Sauf que les réponses sont quelque peu contradictoires. Bref, le désastre s’annonce.

Damien Dhondt

Scénario : Kohei Horikoshi, Dessin : Hirofumi Neda _ My Hero Academia Smash tome 3 _ Traduction : David Le Quéré, Adaptation graphique : Clair Obscur _ Edition : Ki-oon _ octobre 2022 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 128 pages noir & blanc _ 9,65 euros




Retour au sommaire